Retour à l'article normal

UNSA Éducation Auvergne Rhône-Alpes

 Article publié le jeudi 21 janvier 2021

ECHOS DU GTI EDUCATION NATIONALE Jeudi 21 janvier 2021

Le premier groupe de travail informel dédié à l’accueil des personnels Jeunesse et Sports (JS) à l’Education Nationale (EN) s’est tenu ce jour en visioconférence, avec l’ensemble des organisations syndicales de l’ex DRDJCS représentées, mais aussi les représentants des différents comités techniques académiques de la région AuRA.

Le SGRA a fait un discours d’accueil des personnels, demandant de l’indulgence pour le temps d’adaptation nécessaire pour tout caler dans les mois à venir.

Même si on perçoit bien l’effort de EN sur l’accueil des personnels JS , l’UNSA a évidemment porté au niveau local comme au niveau national toutes les questions pratiques clés encore en suspens, pour que les services puissent fonctionner rapidement dans de meilleures conditions de travail, en demandant de préciser les délais à prévoir :

  • urgence des recrutements sur les postes vacants, avec des personnels qui soient bien issus des corps spécifiques JS mais aussi très rapidement sur les postes administratifs nécessaires dans les services
  • avancement des délégations et subdélégations de signatures pour les missions relevant du Préfet comme pour celles attribuées au recteur
  • implantation actuelle et à venir de la DRAJES et des SDJES (cf tableau joint) modalités de travail sur les différents sites
  • moyens de travail (matériel informatique, véhicules, etc)
  • gestion RH du quotidien pour les agents (cf guide RH joint)
  • composition et fonctionnement du comité de suivi dédié à l’accueil des personnels JS

Le calendrier cible sur tous ces points est au le 1er avril 2021, avec dans la transition des conventions de gestion avec les autres entités de l’ex DRJSCS ou des ex DDCS(PP) ou des reprises directes selon les sujets.

Une communication d’accueil pratique à tous les agents devrait être faite prochainement, et un compte-rendu de cette réunion transmis.

La prochaine réunion du groupe de suivi aura lieu sur le 24 février 2021.

Recrutements

L’UNSA a demandé une priorisation très forte sur les recrutements nécessaires au fonctionnement normal des services, dans les corps métier comme dans les corps administratifs.
Le maintien des situations indemnitaires, sauf mobilité, a été rappelé.

Le Secrétaire Général de la Région Académique, Mr Arène, confirme le maintien des situations indemnitaires issu du protocole national.

Il est conscient de l’urgence de pourvoir les postes vacants de penser plus globalement la GPEC, notamment les concours à relancer comme celui des professeurs de sport ou à réaliser dans de meilleurs conditions, notamment pour les modalités très difficiles rencontrées par les CEPJ récemment recrutés et dénoncées au niveau nationale par une intersyndicale JS.

Il va prioriser cette question pour les services avec le plus de postes vacants.
L’enjeu va être ensuite d’obtenir un recrutement  annuel publié en interrégional pour préserver les spécificités JS, l’UNSA l’a demandé.

L’UNSA a exprimé aussi la crainte forte aussi pour l’attractivité des postes administratifs à pourvoir, le protocole imposant le maintien des situations indemnitaires ne s’applique pas à ces situations de mobilité vers d’autres postes de l’EN comme vers les postes DRAJES et SDJES.

Délégations de signature

Les services ne peuvent produire de documents, dans l’attente des arrêtés de délégation de signature nécessaires.

L’UNSA a demandé l’accélération des procédures, pour ne pas bloquer les courriers et envois, par exemple les diplômes, dans les 2 champs délimités pour les compétences par le protocole national entre le Ministère de l’Intérieur et celui de l’Education nationale, de la jeunesse et du sport.

Le SGRA confirme que les premiers niveaux d’arrêté au recteur sont signés et que les autres niveaux subséquents aux recteurs académiques puis aux DSDEN et SDJES ou aux services régionaux comme la DRAJES sont en cours.

Les premières délégations devraient intervenir la semaine prochaine dans le champ direct des missions du recteur, comme la formation certification.

Celles du champ préfectoral, qui concerne environ 80% des missions JS, suivront un peu plus tard, d’ici à fin janvier.

Implantations et modalités de travail

L’UNSA a demandé une bonne information des agents JS sur l’implantation actuelle de leurs services, mais aussi à moyen terme, et donc interrogé les situations ambiguës en termes de locaux ou de délai de déménagement pour la DRAJES site Lyon et Clermont, les SDJES 01, 42, 63, 03, 43, 07, 73.

Le SG confirme qu’il reste encore des précisions à apporter pour de nombreux sites, et que la DRAJES est prévue sur le site Garibaldi de manière pérenne et non provisoire.

L’accueil du SDJES 69 ne sera possible qu’avec des travaux DSDEN à 2 ans.
Mais globalement il est recherché une intégration aux services EN ou des locaux à proximité pour faciliter le travail transversal.

Le recteur académique va d’ailleurs organiser un visioconférence avec les agents DRAJES déjà le 27 janvier.

L’UNSA a interrogé les modalités prévues pour réviser les règlements intérieurs et intégrer les modalités spécifiques JS.

Chaque site d’implantation va retravailler le règlement intérieur pour intégrer les spécificités JS par structure (même fonctionnement par exemple pour les agents DRAJES qu’ils soient sur Clermont ou Lyon) mais aussi celles afférentes au bâtiment concerné.

Moyens de travail

L’UNSA a insisté sur l’importance des équipements numériques, a fortiori en période de travail à distance massif, en demandant notamment une vraie attention au portage des données numériques de dossiers partagés, documents personnels mais aussi données des messageries existantes vers les nouvelles messageries à venir.

Les agents auront tous à terme une adresse académique selon leur résidence administrative (ac-lyon/grenoble/clermont.fr), qui semble indispensable pour accéder à tous les outils internes (cf document sur le numéro NUMEN).

Les agents DRAJES auront aussi une adresse supplémentaire rectorat de région académique pour bien identifier leur niveau d’intervention, à utiliser vers l’extérieur mais aussi avec les autres services EN.

Le SGRA annonce que le reroutage de l’une ou l’autre des adresses sur celle choisie par l’agent est possibles, et qu’il est aussi envisagé de créer des adresses fonctionnelles, pour les CTS par exemple, pour bien identifier les missions.

Cependant cela doit se faire  en conservant ces noms de domaines académique ou rectorat de région académique, et avec  harmonisation en amont  avec la DRAJES et les SDEJS.

L’UNSA a rappelé aussi le besoin de véhicules pour les missions JS déjà exprimés dans de multiples instances, et donc l’enjeu de bien négocier la récupération des véhicules utilisés dans le « partage » des véhicules de service entre les ex entités DRDJSCS et DDCS(PP).

Cette répartition est encore en discussion, les arbitrages étant apparemment difficiles, mais elle devrait être rapidement communiquée.

Gestion RH

L’UNSA a rappelé l’attention à porter au suivi des agents JS, souligné l’effort fait d’information, en demandant cependant d’indiquer les agents interlocuteurs et pas seulement les boîtes fonctionnelles.

Le SGRA rappelle que la paye a été priorisée et transférée sans souci, sauf de très rares cas, avec un gros travail des services.

Les corps spécifiques JS vont avoir un suivi différent en gestion RH de proximité de celui des administratifs, déjà présents à l’EN.). La logique EN est un suivi RH de proximité déconcentré au niveau académique (cf fiche RH jointe.

Les corps JS seront suivis au national, mais avec un relais local dans un bureau dédié sur l’antenne RH de Lyon, avec les autres corps techniques non enseignants.

Les autres corps, notamment administratifs, seront suivis par les bureaux RH de l’académie de leur résidence administrative, organisé en pratique avec un interlocuteur identifié par corps.

Composition et fonctionnement du comité de suivi

L’UNSA a demandé la précision de la composition et du fonctionnement du comité de suivi négocié au national.

Le SGRA est dans l’attente de la transmission du protocole signé à l’unanimité des OS du champ JS, qui prévoit 2 agents par OS.

Il annonce un suivi mensuel avec l’ensemble des OS des sujets évoqués, et la représentation des agents JS a minima comme experts au comité technique académique, qui est l’instance formelle.


Vos élu.e.s UNSA :

Aline Vidalie pour la DRAJES, Corinne Thinque (Clermont-Ferrand), Zohra Ouchchane (Grenoble), Christophe Franceschi (Lyon), représentants les différentes académies pour les Comités Techniques Académiques